Yellow – Jaune

When God Opens a Door… My journey towards a permanent contract in France.

Quand Dieu ouvre une porte… Mon parcours jusqu’au CDI.

You probably didn’t know that, but when I was little I wanted to be a Postman! (…and a Milkman, Dustbin Man and Teacher!) I’m sure my Mum could tell you how I planned to fit all that in to a working day!

Vous ne le saviez sans doute pas, mais quand j’étais petit, je voulais être facteur ! (et aussi livreur de lait, éboueur ou encore enseignant !) Je suis sûre que ma mère pourrait vous dire comment j’envisageais de tout faire dans la même journée !

For those of you that know our story and our journey to France, you will know how we have tried to follow God’s lead all the way. It still amazes me about all the different ways He spoke to us over the preceding years, the mind blowing one (for me) being Abigaël’s dream of Columbus Café! (You can read the whole story here.)

Pour ceux d’entre vous qui connaissez notre histoire et notre arrivée en France, vous savez qu’à chaque décision nous avons essayé de suivre la direction que Dieu nous donnait. Je suis toujours émerveillé de toutes les façons qu’il nous a parlé pendant les années qui ont précédé notre départ et pour moi, le plus surprenant ça a été le rêve d’Abigaël du Café Columbus de Vannes ! (Vous pouvez lire toute l’histoire ici.)

The big question for me was our income. How was God going to provide work and what would I end up doing? I was leaving a good job and a good salary for the unknown.

Le gros « hic » pour moi, c’était notre revenu. Comment Dieu allait-il pourvoir pour mon travail et que pourrais-je faire en France ? Je laissais dernière moi un bon poste et un bon salaire pour un saut dans l’inconnu.

Before we left I tried to engineer a solution with my former employer. Naturally, it failed as I was trying to do it under my own abilities, not trusting God. This was not a solution that would work in the long-term.

Avant de partir j’ai essayé de mettre au point une solution avec mon employeur de l’époque. Evidemment, ça n’a pas marché puisque j’essayais d’avancer par mes propres forces, au lieu de compter sur Dieu. Ce n’était pas une solution qui pourrait marcher à long terme.

So, I had to go back to what God was telling us and how I was feeling. I knew I needed a break as I was very mentally and physically tired. What was God saying?

Donc, il m’a fallu revenir à ce que Dieu nous disait et aussi comment je me sentais. Je savais que j’avais besoin de faire une pause, car j’étais épuisé physiquement et mentalement. Et Dieu, que disait-il ?

First, he started talking to me about ‘fallow ground’. This was not strange to me. He had given me a similar word when we got married. It was about allowing time for rest and recovery. So I knew there would be a period where I wouldn’t be working. The question would be for how long? Sabine also received a word about a year’s sabbatical for me! Really? A year? How would we cope with no income?

Au début, il m’a parlé de « mise en jachère ». Cela ne m’étonnait pas car Il m’en avait déjà parlé au moment de notre mariage. Il s’agissait de prendre du temps pour se reposer et être restauré. Donc je savais qu’il y aurait une période pendant laquelle je ne travaillerais pas. Mais pendant combien de temps ? Dieu dit à Sabine qu’il allait me donner une année sabbatique ! Sans blague ? Un an ! Comment allions-nous vivre sans revenus ?

The truth is God had it all planned. The French system has been very helpful and welcoming towards me. After all, we are all part of the same European family. All they needed was for me to work at least one hour somewhere to get me registered properly.

Mais en vérité, Dieu avait tout prévu. Je dois dire que j’ai été très bien accueilli par le système français qui m’a bien aidé. Après tout, nous faisons tous partie de la même famille européenne. Donc tout ce qu’il fallait, c’était de travailler pendant au moins une heure pour que je puisse m’inscrire et recevoir ma Carte Vitale.

We spoke to the local Supermarket who told us to speak to the Temp agency as they took all staff through them, however they didn’t have any vacancies. I registered with the agency the following week but again, they advised there was nothing available. However, by the end of the week they had called me and booked me for their annual stock take! Over the following months I occasionally worked at the Supermarket, but how did La Poste happen?

Nous avons contacté le supermarché du coin qui nous a dit d’aller voir l’agence intérim avec qui ils recrutaient du personnel car ils n’avaient pas besoins. Je me suis donc inscrit à l’agence la semaine suivante, mais une fois encore ils m’indiquèrent qu’ils n’avaient rien à me proposer. A la fin de la semaine on m’avait rappelé  et j’étais embauché pour faire l’inventaire de fin d’année ! Ainsi j’ai continué à travailler de temps en temps dans ce supermarché, mais comment tout a commencé à la Poste ?

Before we left the UK, Sabine was giving her goodbyes to a friend. This friend said she felt that God had given her the colour ‘yellow’ to do with my future work. Sabine immediately thought of La Poste but dismissed it as impossible. At one point, completely out of the blue, Abigaël asked Sabine if I could work as a Postman here. But again, we dismissed it as something « crazy » that would never happen. A few weeks after we arrived here we welcomed some visitors who prayed for us and felt that I would be working outdoors and that I would be enjoying it!

Avant de quitter l’Angleterre, Sabine disait au revoir à une amie, qui lui a dit qu’elle avait reçu la « couleur jaune » pour mon futur emploi en France. Sabine avait immédiatement reconnu la couleur de la Poste, mais elle pensa que c’était impossible. Un jour comme ça, Abigaël a dit à Sabine que ce serait vraiment bien si je pouvais travailler comme facteur en France. Mais là encore, nous n’y avons pas fait attention : c’était « dingue » et totalement improbable. Quelques semaines après notre arrivée en France, nous avons eu des amis de passage qui ont prié pour nous. Ils ont senti que j’allais travaillé à l’extérieur et que j’allais aimer mon travail !

Le facteur est passé ! The postman has been already!

In July ’17, the Agency called me asking if I would be available for 3 weeks delivering parcels for La Poste. I of course said yes! (If they were willing to accept my limited French). I was one of three people taken on for the Summer rush, the other two being locals. At the end of the 3 weeks, I was asked by the manager if I would be willing to learn a route and work for them for another month (August) as holiday cover. Well, of course I said yes!

En juillet 2017 l’agence d’intérim m’appelle pour me demander si je voulais bien livrer des colis pendant 3 semaines à la Poste. Bien sûr, j’ai accepté (à condition que mon faible niveau de français ne soit pas un problème). J’ai été pris pendant la haute saison d’été avec 2 autres français. A la fin des 3 semaines, la responsable m’a demandé si je voulais bien apprendre une tournée et travailler pendant un mois supplémentaire, en remplacement. Et bien sûr, j’ai dit oui !

The interesting thing was that she did not ask either of the other 2 workers taken on. They left after the 3 weeks. At the end of August, she asked me if I would be happy to learn a second route as cover, up to the end of the year!

Pour la petite histoire, au bout des 3 semaines on m’a gardé, alors que les deux autres intérimaires n’ont pas continué. Fin août ma responsable m’a demandé si je voulais bien apprendre une 2nde tournée pour un remplacement qui durerait jusqu’à la fin de l’année !

It really felt like a door was being opened up for me, but was trying not to get my hopes up too much. I asked the manager what were the possibilities of me working directly for La Poste. ‘None’ she said. As I had come through the Agency, they would have to keep taking me through the Agency.

On aurait vraiment dit qu’une porte s’ouvrait pour moi, mais j’essayais de ne pas trop m’emballer. J’ai demandé à ma responsable quelles étaient mes chances de travailler directement avec la Poste. « Aucune chance » fut sa réponse. Comme j’avais été embauché en intérim, je devrai continuer à travailler pour eux par l’agence d’intérim.

When we got to the end of December 2017, she advised me that she (reluctantly) wouldn’t be able to keep me longer as they were now back to full strength. This was a blow.

La fin décembre arriva et on m’informa que (malheureusement) je ne pourrai pas continuer à travailler car toute l’équipe était de nouveau au complet. J’étais très déçu.

I recommenced my search for a permanent job, applying in different places (even Lidl) but no one was interested in taking me on. After 3 months of no work my patience was beginning to dwindle. I enjoyed being at home and being available to do work around the house and look after the kids, but I started finding it difficult to motivate myself to do things.

Je repris donc mes recherches pour un travail à long terme, en postulant à plusieurs endroits (même Lidl) mais personne n’était intéressé. Au bout de 3 mois sans travail, je commençais à perdre patience. J’avais vraiment apprécié d’être à la maison, de pouvoir faire des travaux et de m’occuper des enfants, mais je n’arrivais plus à me motiver chaque jour. 

Then at the end of March ’18 I got a call from the agency. Was I available to go back to La Poste for a week and cover a 3rd route? I said yes but remember saying to Sabine that it sounded strange that they would spend 3 days teaching me a route just to cover it for another 3 days.

Et puis, fin mars 2018 l’agence intérim m’a appelé pour savoir si j’étais disponible pendant une semaine, à condition d’apprendre une nouvelle tournée. J’ai accepté, mais je me rappelle avoir dit à Sabine que c’était un peu bizarre de me former pendant 3 jours, juste pour un remplacement d’une semaine.

Sure enough, on my first day back, the manager said to me that this wasn’t just for a week, but long-term. How long? I asked. Long term! She replied.

Mais en fait, dès mon retour ma responsable m’indiqua que ce n’était pas que pour une semaine, le contrat était à long terme. Pour combien de temps, demandai-je. A long terme ! fut sa réponse.

At the end of the week, she asked if I could learn a 4th route which would be ‘mine’ for the foreseeable future! Every time I asked how long this was for, I could never get a clear answer, but each month my name would appear on the planning sheet.

A la fin de la semaine, elle me demanda si je voulais bien apprendre une 4ème tournée, qui cette fois serait « à moi » à l’avenir. Chaque fois que je demandais pendant combien de temps j’allais continuer à travailler, on ne me disait rien de précis, mais chaque mois mon nom apparaissait sur le planning.

I started chatting with my colleagues asking about how to get a contract directly with La Poste. ‘It’s impossible’ they would reply. ‘There is a recruitment freeze on!’

En discutant avec mes collègues, je leur demandais comment je pourrais avoir un contrat directement à la Poste. Ils me répondaient toujours que c’était « impossible », car tout recrutement était gelé !

In the Autumn, I was asked to learn a 5th route. I kept saying to Sabine that with every new route I learned, I became more ‘valuable’ to them. They can’t keep me on a temporary contract forever!

A l’automne, on me demanda d’apprendre une 5ème tournée. Je disais à Sabine qu’à chaque nouvelle tournée, je « prenais de la valeur ». Je savais qu’ils ne pourraient pas toujours me garder en intérim !

Then out of the blue in November 2018, I got a call from the Agency. La Poste want to keep you long term so have asked if you would consider taking a CDI-I contract with us. This means I would become a permanent employee with the Agency but carrying on working for La Poste. However, two days later, it all fell through due to a ‘procedural’ issue. I would have to continue on temporary contracts. Every month my name would keep appearing on the planning sheet, without really knowing how long this would continue.

Puis tout à coup, en novembre l’agence d’intérim m’appela pour me proposer un contrat CDI-I car la Poste voulait me garder à long terme. Je deviendrais donc un employé de l’agence d’intérim, tout en continuant à travailler à la Poste. J’étais partant, mais 2 jours après on m’indiqua que la procédure avait échoué. Je devais donc continuer à travailler en intérim. Chaque mois mon nom apparaissait toujours sur le planning, sans que je sache pendant combien de temps ça allait durer.

Eventually beginning of 2019, my manager tells me that she would like to take me on permanently but she is worried that I wouldn’t be able to pass the entrance exam because of my limited French. Would I be willing to take the CDI-I with the Agency? So beginning of February I signed a contract with the Agency. That appeared to be it! This is what my future looked like. Working for La Poste but not being part of them!

Finalement, début 2019 ma responsable me dit qu’elle voudrait bien me prendre en CDI mais qu’il me faudrait passer un test de français et qu’elle n’est donc pas sûre que je puisse y arriver. Par conséquent, accepterais-je le contrat CDI-I avec l’agence d’intérim. J’ai donc signé ce contrat début février 2019. C’était donc cela ! J’allais continuer à travailler pour la Poste sans faire partie de leur entreprise !

Signing the contrat with the temp agency – En train de signer le CDI-I

Spring and Summer passed. 3 more routes learnt. Suddenly I realised that two of the team were retiring. Is this is an opportunity for me? But what about the entrance exam? I dismissed it, accepting that my future lay with the agency.

Le printemps puis l’été passèrent. J’appris 3 nouvelles tournées. Tout d’un coup on me dit que 2 membres de l’équipe allaient partir en retraite. Serait-ce une bonne occasion pour moi ? Mais quid de l’examen de français ? Je n’y pensais plus, en me disant que mon avenir était à l’agence d’intérim.

Then in September 2019, the manager pulls me aside and tells me that they are going to take me on. What about the entrance exam? I thought. Don’t worry about the entrance exam, I’m going to vouch for you so you don’t have to take it! What? Really?!

Enfin en septembre, ma responsable me prend à part et me dit que je vais passer en CDI. Et elle me dit de ne pas m’inquiéter pour l’examen de français, qu’elle se porterait garante pour moi donc je n’aurais pas à le passer ! Comment ça ? Vous êtes sûre ?!

The following week the advert for the job is put up. Monday afternoon I email in my application to HR. Monday evening I get a call from them asking to come and see them on Wednesday, not for an interview but to fill in the paperwork! Whilst there, the Senior Manager pops his head in, wanting to meet me and take a photo (see below)! It all ends up with me starting to work for La Poste from 7th October, after 2 years!

La semaine qui suivit on publia l’annonce pour mon poste. Le lundi après-midi j’envoyai ma candidature à la DRH. Lundi en fin de journée ils m’appellent pour me donner RV le mercredi, non pas pour un entretien mais pour remplir les papiers d’embaûche ! Et pendant ma visite, le Responsable du Site de Vannes passe me dire bonjour pour me féliciter et me prendre en photo ! C’est comme ça qu’au bout de 2 ans, j’ai signé un CDI à la Poste le 7 octobre 2019 !

Photo published in the Nov 2019 internal newsletter – Photo publiée dans la newsletter de novembre 2019

What this contract means is that I now belong to one of the largest & oldest organisations in France, with all the benefits that it brings: 5 weeks paid holidays, better salary and bonuses and opportunities for evolution within the company. Additionally, it gives me more security to live and work in France post-Brexit.

Quels sont ses avantages ? J’appartiens désormais à une des plus grandes et plus anciennes organisations françaises, avec tous les avantages : 5 semaines de congés payés, un meilleur salaire et des primes, possibilité d’évolution interne. De plus, après le Brexit, c’est une meilleure garantie de pouvoir continuer à vivre et travailler en France.

I really want to give glory to God for this, because I feel like everything has happened in due course, without me having to elbow my way in. Despite managers, colleagues and friends saying this would be impossible, I am now a full time employee of La Poste. It is as if God had opened up the door and He then stuck his foot in the gap so it wouldn’t close! (Revelations 3.8)

Je suis vraiment reconnaissant à Dieu pour ce poste, parce que pour moi tout s’est passé en temps voulu, sans que j’ai eu vraiment besoin de me battre. Même si les responsables, les collègues et les amis me disaient que c’était impossible, maintenant je suis un employé de la Poste à temps plein. C’est comme si Dieu avait ouvert une porte et ensuite Il avait mis son pied pour qu’elle ne se referme pas ! (Apocalypse 3 v.8)

There you go – my childhood dream has come to pass!!

NOTHING really is impossible to God!

Et finalement, mon rêve d’enfance s’est réalisé !

RIEN vraiment n’est impossible à Dieu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.